En raison des atteintes aux valeurs de la gauche qu’il a commises à propos des Rroms : le ministre de l’Intérieur ayant affirmé que l’intégration de ces populations est « illusoire » et que le « démantèlement des campements » et la « reconduite à la frontière » sont les seules solutions valables à ses yeux. Ceci, alors que, comme le rappelle Philippe Marlière, « l’UMP et le FN font de la « question Roms » un thème majeur de la campagne municipale » ;

Extrait du clip d'Amnesty International sur les Roms

En raison des atteintes caractérisées aux valeurs de la République qu’il a répétées : Manuel Valls étant allé « au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain », selon la ministre du Logement (EELV) Cécile Duflot. Elle a explicité son propos de la manière suivante : « On ne peut pas considérer et on ne peut pas dire qu’il y a des catégories de population où leur origine justifierait qu’elle ne puisse pas s’intégrer […] que leur pratique et leur mode de vie sont un dérangement pour leur voisin » ;

En raison des risques que font courir les propos du ministre de l’Intérieur aux populations Rroms : un incendie, dont la cause est encore inconnue a ravagé un nouveau camp de Rroms à Bobigny la veille de sa sortie ;

tweet didier Réault

Parce que les propos de Manuel Valls interviennent après « l’appel à la violence », selon les propos de Martine Aubry, du maire UMP de Croix qui a déclaré au sujet des Rroms : « Et si un Croisien commet l’irréparable, je le soutiendrai » ;

Parce que Manuel Valls ne peut pas avoir oublié que l’élu UMP de Marseille Didier Réault a appelé à lancer des cocktails mololotov sur le camp de Rroms de la Capelette ;

Extrait du clip d'Amnesty International sur les Roms

Parce que, selon la Commission européenne, la France doit respecter les droits des Roms sous peine de sanctions ;

Nous demandons qu’un arrêté politique de reconduction aux frontières de la gauche soit prononcé contre Manuel Valls, ministre de l’Intérieur.

Signez la pétition ici.

—————————

Bonus vidéo : 11’30 contre les lois racistes