La jeune chanteuse Victoire Passage – dont je ne sais si elle existe vraiment ou si elle est encore un des fruits de l’imagination fiévreuse des communicants de notre campagne – se proclame la Bastille de Jean-Luc Mélenchon. Ma foi, c’est bien balancé, c’est frais, c’est joyeux, ça nous ressemble vraiment. Si j’en crois ce qu’elle dit sur son youtube, elle lance ce faisant son premier single « Prend le pouvoir sur moi Jean-Luc Mélenchon ». C’est osé. D’autant plus que, si elle voulait se faire un coup de pub pas cher, la scène finale avec le drapeau Front de Gauche n’était pas indispensable pour créer le buzz. Alors, je soutiens. Et je partage.

Victoire P « Prend le pouvoir sur moi Jean-Luc Mélenchon ».

Mais, pour offrir à cette nouvelle venue la Victoire qu’elle – que nous – méritons tous, encore faut-il se mobiliser. Et voter ! Ce que nous rappelle la Baz, un vrai ami à moi. C’est frais, dans un autre genre. Mais un appel à remplir les urnes, quel qu’en soit le tempo, ça ne se refuse pas.

Baz Prod « Comment se faire du bien »