Par François Miranda

L’année avait été bonne jusque ici. Un disque de Hot Chip formidable, la découverte de Delphic ravissant mon côté mancunien, Mensch un groupe de françaises dont la basse ferait pâlir nombre de groupes anglais.

Début juillet sur la plage des petites dalles, près de Fecamp. L’eau étant bien trop froide pour que je m’en approche je passais donc mon temps à jeter des cailloux. Nathalie échoua elle aussi à se baigner mais pas Laurent. Pendant qu’il séchait il sortit son Têtu et me dit :

« – Tu connais ça, The Young professionnals ? Un groupe israélien avec un danseur drag queen homme ?
– Non. »

The Young Professionals
Photo : http://typband.canalblog.com

Ma curiosité fut instantanément piquée au vif. De retour dans une zone 3G amicale je cherchais consciencieusement et tombais sur des vidéos sur YouTube qui me donnèrent instantanément envie d' »acheter » l’album 9 AM to 5 PM, 5 PM To Whenever (deluxe). Je n’ai pas l’habitude de raffoler des concept albums, mais ici la journée de jeunes pro déroulée en 15 chansons, auxquelles viennent s’ajouter un remix de leur tube à vocation planétaire D.I.S.C.O et une reprise de Video Games qui renvoie Lana del Rey à son hospice, s’est imposée à moi comme une nécessité musicale absolue.

TYP c’est un duo : Johnny Goldstein, un DJ de Jérusalem, associé à Ivri Lider, pop star israélienne de Tel aviv. Les 2 compères déroulent une musique variée, de l’electro, de la pop, du disco sous acides. Il serait dommage que des morceaux comme 20 Seconds, Wake Up ou Fuck Off Berlin soient éclipsés par l’énorme potentiel de D.I.S.C.O.

Un concentré de dance pour tous les moments de la journée, à écouter en boucle, des textes intelligents, drôles (Dirty Messages), à message clair (Family Values), engagés, romantiques. TYP nous parle du quotidien de la vie des jeunes « professionnels » de Tel Aviv, une joie de vivre sous tendue par un tension permanente.

Un danseur, comme dans Madness, partie intégrante du dispositif, Uriel Yekutiel, donne une véritable identité visuelle au groupe dont on savoure les vidéos. Celle de la chanson The Young Professionals propose une vision de Tel Aviv dont je me sens assez proche. Du coup, je n’ai pas boudé mon plaisir en écoutant l’album tout l’été, en voyageant de Jérusalem à Tel Aviv en passant par la mer morte. Mais aussi partout ailleurs.

L’été n’est pas fini, il vous reste du temps.

Le site officiel de The Young Professionals

Un fan blog en français, pas mal fait du tout.

Bonus Tumblr : The Young Professionals « Blood Makes Noise »

—————————

Bonus vidéo : The Young Professionals « Video Games (Lana Del Rey Cover) »