On le sait, depuis ce jeudi 22 décembre au matin, la Police nationale a vu sa couleur d’uniforme changer. L’équipement réglementaire des dites « forces de l’ordre » est désormais d’un très beau jaune. Pas seulement jaune cocu, pour une profession qui, selon son organisation syndicale majoritaire, aurait d’autres chats à fouetter. Le fait est que les chéris de Claude Guéant et Sarkozy sont désormais des briseurs de grève.

Aéroport de Roissy
C'est quoi comme syndicat "2C" ?

Le patronat se frotte les mains et l’on comprend mieux pourquoi, alors que la possibilité de dévoyer ainsi l’usage des policiers et gendarmes était évoquée depuis mardi, les négociations ont échoué le lendemain. A quoi bon discuter avec les salariés et leurs représentants quand l’UMPatronat va remplacer les grévistes par des fonctionnaires autrement plus dociles ?

Beaucoup a été dit, fort justement, ailleurs : « des policiers pris en otage », selon Georges Moreas, commissaire principal honoraire de la Police nationale ; « La Police briseuse de grève ? », interroge le syndicat FO majoritaire dans la « maison bleue » ; quant à l’excellent et néanmoins ami blog « Gauche de combat », il interroge sur le fond « Sera-t-il bientôt interdit de faire grève en France ? ».

Ils ont arrêté Kirikou
Policier : un métier à risques

Tout ça pour une grève des agents de sécurité des aéroports. Moi, j’ai cru notre président quand il déclarait en 2008 « désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit ».

Au vu de la réaction des syndicats de police, l’amertume est de mise place Beauvau. Imaginez : des centaines, des milliers de jeunes gens, se sont engagés pour lutter contre le crime organisé et le grand banditisme, la délinquance financière, les systèmes politico-mafieux, la corruption

Toi, t'as les baskets, tu rentres pas

Au lieu de cela, les voilà entraînés à faire la traque au sans-papiers comme de vulgaires flics… pardon… supplétifs des forces d’occupation à proximité du Vel’ d’hiv en juillet 1942. Pour les plus chanceux, c’est un exercice plus physique qui est proposé : alimenter le sinistre jeu provocation-répression avec les « bandes de djeunz » en banlieue.

Les plus adroits sont sollicités pour user de leur flash ball contre les manifestants, de préférence pacifiques, comme à Montreuil, par deux fois, mais avec succès : un oeil en moins, ça rapporte des points. Pour l’avancement, ça compte ?

Quant aux pré-retraités, ils ont la chance d’aller arpenter les couloirs des RER pour rassurer les usagers des transports en commun. Avant, c’était la tâche des contrôleurs de la SNCF. Ben oui ma bonne dame, mais c’était avant.

A tous les coups, on gagne !

Donc, vu que les flics sont devenus des contrôleurs de RER pourquoi ne pas les transformer aujourd’hui en agent de sécurité ? Avec les fouilles, ça leur rappellera qu’avant, ils avaient un métier : policier. Oui ma bonne dame, mais ça aussi, c’était avant. Avant l’élection présidentielle.

——————————

Bonus HADOPI : télécharge Body Count « Cop Killer«  en mp3

                                    télécharge NWA « Fuck Da Police«  en mp3

Bonus vidéo : Ministère AMER « Sacrifice du poulet » (extrait de la bande originale du film « La Haine »)