éditorial du numéro 2