corée du nord

Kim Jong-il a eu le temps de faire ses cartons