Vous avez peut être remarqué, si vous me lisez régulièrement, que j’accorde une attention particulière au cas de PSA Aulnay. J’ai eu l’occasion d’expliquer pourquoi : il illustre les pires aspects du capitalisme. Pas moins de 8 000 personnes en France – dont 3 000 à Aulnay – vont perdre leur emploi en raison du choix opéré par la famille d’exilés fiscaux Peugeot de redistribuer 6 milliards d’euros aux actionnaires. Entre autres choses.

Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement pour un ouvrier de PSA Aulnay ? Comment cette décision « stratégique » pour le « premier constructeur automobile français » impacte-t-elle la vie d’un de ces 3 000 salariés travaillant en Seine-Saint-Denis ? C’est ce que je vous propose de savoir au travers d’un article que je pourrais publier sur le site Mediavox. Ce site illustre ma conception de la presse : ce sont les lecteurs qui font les médias et pas les médias qui font l’opinion. C’est aussi pour cela que j’ai accepté de collaborer avec eux depuis quelques semaines déjà.

Donc, si vous voulez lire cet article « 24 heures avec un ouvrier de PSA Aulnay », j’ai besoin d’un coup de main. Et c’est par là que ça se passe.

——————————-

Bonus vidéo : The Beatles « With A Little Help From My Friends »