Contrairement aux apparences, les accusés ne baissent pas la tête