Ça y est ! Public, ami lecteur, amie lectrice, ne te lamente plus ! Ton Cri du peuple est de retour, plus beau (évidemment), plus fort, plus rapide. Toujours plus quoi. Nous sommes aussi passés de .com en .org, plus en lien avec notre philosophie. On a pris un peu de temps pour faire les choses bien. Enfin, c’est surtout l’équipe de Métalchroniques qui a marné. Maintenant qu’ils nous hébergent, c’est pas comme s’ils n’avaient pas la responsabilité de nous rendre lisibles partout dans le monde.

Ca, c’était avant

Je dis bien nous, parce que, d’objet personnel (qu’il reste quoi qu’il en soit), ce mes que un blog comme on dit en Catalogne, devient – un tout petit peu – plus collaboratif. L’ami Benoît y publie de temps à autres, au gré de mes commandes expresses ; François viendra vous faire partager quelques coups de cœur musicaux et je ne désespère pas qu’Angelina nous gratifie tous et toutes de ses « cartes blanches ». Enfin, ils font un peu comme ils le sentent, en vrai. Tant qu’ils ne suivront pas l’exemple, surtout pour Benoît, de la jeune garde blogueuse. Ben ouais : y a du talent chez nous. Le Front des blogs vient de se renforcer avec mi hermano José via Ibère en exil et Qui buzz qui, lesquels ont rejoint les amis Rock n’Rouge et J’ai pris parti.

Cette nouvelle année (déjà !) du Cri du peuple va aussi nous voir évoluer vers du transmédia. A la demande général du cabinet de l’Amère, j’ai donc cédé aux appels de pied pressants de mes petits camarades de jeu qui animent l’émission 93100.FM sur Radio Pays (93.1 sur la FM en Île-de-France, ça ne s’invente pas). A priori, sauf contrordre, je devrais y délivrer, entre autres choses, une sorte de Chroniques montreuilloises bis, un dimanche par mois de 18h à 20h, au retour du conseil municipal de Montreuil. Histoire de plonger toujours un peu plus loin dans la mise en lumière des pratiques politiques de la rouquine. Bref, nous allons tâcher de nous amuser un peu, de réfléchir aussi, de porter un regard sur l’actualité.

Et puis, je continuerai à vous parler de mon engagement, de la manière dont je le fais vivre au quotidien. J’espère du coup que nous continuerons à mener des échanges au travers des commentaires avec cette petite touche de convivialité que vous y avez mise dès le début. C’est ça aussi, non, le web 2 egos ?

Voilà donc, je suis de retour ! Je fais vite parce que, en fait, je vous prépare mon compte-rendu des universités d’automne de la fédération des Maisons des potes auxquelles j’assistais depuis jeudi 4 octobre après-midi. Ce sera lundi. Vous le savez, désormais, on copie sur l’ami Des Pas perdus : on ne bosse pas le week-end au Cri du peuple.

——————————–

Bonus vidéo : House of Pain « Back From The Dead »