Petite découverte de cette fin d’année : un duo (ouais, c’est assez hype de jouer à deux depuis le crack Seven Nation Army) made in New York mais qui résonne aux accents européens dont je n’ai cessé de vanter les mérites ici et là, de Florence and The Machine à Marina and The Diamonds. Pour la petite histoire Ms Mr a assuré la première partie de la récente tournée de l’auteure de Hollywood.

Ms Mr

Evidemment, le duo à la scène maîtrise les derniers outils de communication virale du moment. Si les Arctic Monkeys ont explosé via myspace, il y a déjà une éternité ; eux, c’est Tumblr qui les a fait connaître. S’en suit un EP propre à déclencher le buzz tous azimuts : Candy Bar Creep Show. Rien que le nom quoi…

Côté son : une voix ample qui se la pête ente Florence Welsh et Adele, des nappes de synthés et des accords de piano en mode emphase, quelques stridules de guitare claire. Le tour est joué. Le duo va cartonner sous peu. En France, ils sont déjà en vue côté Inrocks. C’est tout dire.